Publié le 13 Février 2008


The Death Of Innocence 
Rossville Street, The Bogside,Derry

 
Annette McGavigan été tuée par un soldat britannique le 6 septembre 1971, à l’âge de 14 ans.
             Elle était la cousine de Kevin Hasson, l’un des artistes.
             Les artistes ont voulu faire de ce mural un lieu saint. Un crucifix apparaît en haut à droite pour symboliser la résurrection tout comme le papillon qui n’avait pas été terminé, intentionnellement. Il devait l’être dès que la paix serait rétablie.Depuis le mois de juin 2006, c’est chose faîte. Le papillon s’envole dans le soleil et l’arme est peinte en rouge et brisée en deux.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 9 Février 2008



The Bloody Sunday Commemoration Mural
Westland Street, The Bogside,
Derry

 

Celui-ci a été peint en octobre 1997 pour commémorer le 25ème anniversaire du Bloody Sunday.
             

                 Dans la nouvelle version, l'entourage a été changé et une croix a été ajoutée au centre.

                 Les feuilles de chêne sont une référence au nom irlandais de la ville : Doire ou Doire Cholm Chille qui signifie "les chênes de Colm-Cille ".

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 6 Février 2008


« Bloody Sunday »
Rossville Street, The Bogside,
Derry
 

C’est l’exacte réplique d’une photo prise pendant le Bloody Sunday, le 30 janvier 1972. L’homme qui brandit le mouchoir est le père Daly qui deviendra plus tard évêque de Derry.
             Ce jour-là une manifestation pacifique contre l’internement sans procès fut attaquée par les parachutistes de l’armée britannique. Ces derniers tirèrent dans la masse des manifestants et tuèrent 13 personnes. Une 14ème, bléssée, mourut quelques temps plus tard d’une tumeur au cerveau. Sa famille est persuadée que les événements du Bloody Sunday ont accéléré sa maladie.
            Au moment de l’accord du vendredi saint, une commission d’enquête a été ordonnée par le gouvernement britannique. Elle a débuté ses travaux, le 20 juillet 1998. Les conclusions ont été rendues publiques le 15 juin 2010, reconnaissant la culpabilité des parachutistes britanniques. À la suite de cette publication, David Cameron, premier ministre, a présenté des excuses au nom du gouvernement britannique en séance plénière du parlement.

               Dernièrement, les artistes du Bogside ont éntamé un rafraîchissement de leur murals pour les adapter à un éclairage nocturne.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 2 Février 2008


« Bernadette » 
Rossville Street, The Bogside, Derry
 

Le personnage à droite avec le mégaphone, c’est Bernadette Devlin qui était avec son groupe d’étudiants People’s Democracy, une des leaders dans la lutte pour les droits civiques.
 Elle est aussi connue pour avoir été la plus jeune députée de Westminster et moins connue pour avoir giflé le ministre de l’intérieur britannique en pleine séance du parlement.
             La femme agenouillée avec le couvercle de poubelle rappelle la technique utilisée à cette époque pour avertir qu’une patrouille de l’armée ou de la police arrivait dans le quartier.
             Au-dessus d’elle, il y a deux émeutiers. Et enfin, le fameux mur portant l’inscription : Vous entrez maintenant dans le Derry libre qui existe toujours et est régulièrement repeint. Il se trouve à dix mètres de ce mural.

 

              Ce mur était à l’origine le dernier d’une rangée de maisons marquant l’entrée du Bogside qui avec celui de Creggan fut totalement contrôlé par l’IRA du 12 août 1969 au 31 juillet 1972.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 30 Janvier 2008

 

                                                       « The Petrol Bomber » 
                                  Lisfannon Park, Rossville street, The Bogside, Derry

            Les murals des Bogside Artists tiennent une place particulière.
 Les Bogside Artists, Kevin Hasson Tom et William Kelly ont commencé à peindre dans le quartier du Bogside en 1994.
             Ce qui les différencie des autres muralistes est leur indépendance des groupes politiques et paramilitaires.
             Le financement des premières fresques s’est uniquement fait par donation des habitants du quartier. Dernièrement, ils ont réussi à obtenir quelques subventions à travers les fonds européens pour la paix.
              Lors d’une interview de Tom Kelly en avril 2004, il a insisté sur le fait que leur but était de créer une galerie en plein air qui témoignerait de ce que les habitants du quartier dont les artistes font partie, avaient vécu pendant toutes les années des troubles.
             « The Petrol Bomber » (le lanceur de cocktail Molotov) relate la bataille du Bogside qui dura trois jours en août 1969 et qui est un des points marquant le début de ce qu’on a appelé les troubles.
              Le jeune manifestant n’est autre que le petit cousin d’un des artistes. En arrière plan, on peut deviner d’autres émeutiers en haut d’un immeuble qui jetaient tous ce qu’ils pouvaient sur les forces de l’ordre y compris des baignoires.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 26 Janvier 2008


Springhill Drive, Ballymurphy, West Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 23 Janvier 2008


Ballymurphy Drive, Ballymurphy, West Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 19 Janvier 2008


Ballymurphy Drive, Ballymurphy, West Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2008


Glenalina Road, Ballymurphy, West Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 12 Janvier 2008



Ballymurphy Road, Ballymurphy, West Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2008

 Glenalina Road, Ballymurphy, West Belfast 

            Le texte au bas du mural dit : « N’ayez–pas de la peine, ne parlez pas de nous avec les larmes aux yeux mais riez et parlez de nous comme si nous étions à côté de vous. »

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2008


Divismore Park, Ballymurphy,
West Belfast

 

Après les cessez-le-feu successifs de l’IRA en 1994, 1996 puis en 1997, le mouvement républicain s’est investi quasi exclusivement sur le champ politique tout en essayant de ne pas se couper de sa base en reniant les combattants de l’IRA.

             Après l’accord du vendredi saint en 1998, on a vu apparaître des murals à la gloire des membres de l’IRA, notamment dans le quartier de Ballymurphy dans l’ouest de Belfast.

             Celui-ci est dédié à trois membres de l’IRA, avec le texte suivant : « En passant devant ce mural, arrêtez-vous un instant pour prier pour nous et pour l’Irlande. Puis souriez. »

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les fresques de Ballymurphy

Repost 0

Publié le 2 Janvier 2008

 

Divis street, West Belfast

            George Bush pompe le pétrole irakien sur les débris laissés par l’intervention des troupes américaines avec l’aide de la Grande Bretagne, symbolisée par le « crochet ».

             La citation dit « Et l’éclat rouge et éblouissant des rockets, les bombes éclatant dans les airs nous confirmèrent à travers la nuit que notre drapeau flottait encore. »

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Dernières fresques réalisées

Repost 0

Publié le 29 Décembre 2007

 

Divis street, West Belfast
Celle-ci parle d’elle-même.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Dernières fresques réalisées

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2007

 

Divis street, West Belfast

 

 
Maire Drumm fût la vice-présidente du Sinn Féin. Elle a été assassinée alors qu’elle était sur son lit d’hôpital en 1976.
Bodenstown se trouve dans le comté de Kildare au nord de Dublin. Theobald Wolfe Tone, fondateur des United Irishmen est enterré dans son cimetière. Il se donna la mort dans sa cellule plutôt que d’être exécuté après avoir participé aux expéditions désastreuses des troupes révolutionnaires françaises en 1796 et 1798. Il est considéré comme le fondateur du
républicanisme irlandais. Tous les ans, au mois de juin, plusieurs commémorations ont lieu à Bondenstown, dont celle du mouvement républicain.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Dernières fresques réalisées

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2007

 

                                                     Divis street, West Belfast

            Frederick Douglas était l’un des leaders du mouvement abolitionniste aux Etats-Unis.

 D’après le texte, il vint se réfugier en Irlande pour échapper à l’esclavage pendant la Grande Famine et devint un défenseur de l’abolition de l’esclavage, des droits des femmes et de la libération de l’Irlande.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Dernières fresques réalisées

Repost 0

Publié le 19 Décembre 2007


Divis street, West Belfast


            Les nouveaux murals républicains de Belfast sont essentiellement réalisés dans Divis Street qui se prolonge par Falls road, artère principale de l’ouest de Belfast républicain.

             Un long mur permet d’aborder différents sujets.
             Kieran Nugent fût le premier prisonnier à refuser de porter l’uniforme carcéral en 1976 et à démarrer la lutte pour la reconnaissance du statut politique dont l’épisode le plus significatif sera la grève de la faim de 1981. « La seule façon de me faire porter l’uniforme carcéral sera de me le clouer sur le dos ».

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Dernières fresques réalisées

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2007


Balfour Avenue, Lower Ormeau, Belfast

                On voit aussi apparaître des fresques sur des problèmes sociaux. Ici, dans le quartier de Lower Ormeau dans le sud de Belfast avec un mural qui appelle à refuser de fumer de la drogue.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 12 Décembre 2007


Stewartstown Road, West Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2007

 

                                       Antrim road, New Lodge, North Belfast

                 L’abandon progressif du terrain par les paramilitaires républicains, a laissé du champ libre à la petite délinquance et depuis quatre à cinq ans, on voit apparaître des panneaux encourageant à respecter les services publics de transport, de santé et de sécurité civile qui auparavant pouvaient être l’objet de vandalisme par les jeunes des quartiers.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2007

 

                                          
                Ce mural fait un parallèle entre la discrimination des étudiants noirs dans l’Arkansas en 1957 et le blocus des enfants de l’école d’Holy Cross en 2001 par les habitants du quartier unioniste/loyaliste de Glenbryn dans lequel elle se trouve. Ce blocus a duré pendant 12 semaines d’école durant lesquelles, les enfants et leurs parents ont dû remonter Ardoyne Road à travers une haie de policiers en tenue de combat qui n’étaient pas capables d’empêcher les habitants de Glenbryn de les insulter et les menacer. Nombre de ces enfants sont encore sous calmants, à l’heure actuelle.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 1 Décembre 2007

           Même slogan : « La collusion n’est pas une illusion » avec une citation d’un leader historique du groupe paramilitaire loyaliste l’UVF : « Un élément de l’UVF était secrètement embauché par le gouvernement d’Ulster au tarif de 10 shillings par jour pour promouvoir la guerre sectaire. »

  Whiterock Road, West Belfast
            Sur le canon du pistolet on peut lire : « Autorisé par le MI5 » (branche des services secrets britanniques) et sur le tampon, « Approuvé au nom du gouvernement de sa Majesté ».

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2007

 

                                                  Ardoyne Avenue, North Belfast
             Sur le même mur. Les suspicions de collusion entre les services de l’armée et de la police et les paramilitaires loyalistes ont donné lieu à plusieurs murals. « La collusion n’est pas une illusion, c’est du meurtre d’état. »
 A gauche : « Dix habitants d’Ardoyne ont été assassinés par des armes importées d’Afrique du Sud par le gouvernement britannique par le biais de son agent Brian Nelson de janvier 1988 à 1994 ». 
 A droite : « la cargaison d’armes rentrée en contrebande par Nelson, 200 fusils AK 47, 90 pistolets Browning 9mm, 500 grenades, 30 0000 balles, une douzaine de lance roquettes avec leurs roquettes. »
             Brian Nelson fût impliqué entre autre dans le meurtre de Pat Finucane mais aussi dans ceux de beaucoup d’autres victimes avec l’aval des services secrets de l’armée britannique qui l’avait recruté.
            Leonardo Di Caprio voudrait réaliser un film sur le sujet mais Martin Ingram s’y oppose. Il a déclaré que le sujet était trop important pour être joué par un acteur comme De Caprio et qu’il voulait quelqu’un de plus sérieux. A suivre.       

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2007


 Ardoyne Avenue, North Belfast


            Pat Finucane et Rosemary Nelson sont deux avocats qui ont été tués par des paramilitaires loyalistes en février 1989 pour Pat Finucane et en mars 1999 pour Rosemary Nelson.
 Dans les deux cas, il y a de grandes suspicions d’implication de la police et des services secrets britanniques. Un ancien membre des services secrets de l’armée qui s’est fait connaître du public sous un faux nom, Martin Ingram et dont le métier était de recruter des agents dans le mouvement républicain pour obtenir des renseignements, affirme que la plupart des paramilitaires qui ont participé au meurtre de Pat Finucane, étaient des agents recrutés par les services secrets de la police d’Irlande du Nord, la Special Branch. Ceux-ci ont, non seulement laissé faire mais auraient même suggéré le meurtre.
 En ce qui concerne Rosemary Nelson, elle avait reçu de nombreuses menaces dont des menaces ouvertes de mort, de la part de la police.
Quelques mois avant sa mort, elle était allée témoigner de ces menaces devant la commission des droits de l’homme de l’ONU.
 L’enquête sur l’assassinat de Pat Finucane conduite par l’un des policiers britanniques les plus hauts placés, John Stevens n’a toujours pas abouti. Sur la gauche, on peut voir des restes de la précédente fresque qui avait pour thème un guerrier mythologique.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0

Publié le 21 Novembre 2007

 


                                                       Chemical street, Short Strand, Belfast

         Mickey Devine fût le dernier des 10 grévistes de la faim à mourir, le 20 août 1981.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques rép sur l'actu.

Repost 0