Publié le 27 Février 2008


« Civil rights »
Rossville Street, The Bogside, Derry 
 

            Celui-ci en l’honneur des marches pour les droits civiques met en scène des visages connus localement

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 23 Février 2008

 Glenfada Park, Rossville Street, The Bogside, Derry 

        Un autre mur utilisé par les artistes du Bogside alors que ce mural avait été peint antérieurement à leurs premières œuvres.

 

 

 

                                
 
« The Rioter »


    Les habitants du quartier appellent ce mural : « Le Samedi matin ». C’était le moment favori pour engager des affrontements avec les patrouilles de l’armée britannique.
 

  


         Contrairement à ce que l’on pourrait croire par rapport à l’œuvre des Bogside Artists, elle ne bénéficie pas d’une reconnaissance totale. Cet escalier a été construit en avril 2004 sans que les artistes n’aient été consultés ou même simplement avertis.

 

          L’importance de l’œuvre et surtout son pouvoir d’attraction des touristes du monde entier, a incité la mairie de Derry a voter un programme d’illumination de ces murals.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 20 Février 2008

« Operation Motorman »
Fahan Street/Rossville Street, The Bogside, Derry
 

Operation Motorman est le nom de code donné à l’invasion des
quartiers du Bogside et de Creggan pour mettre fin au Derry libre le 31 juillet 1972.
 
            A partir d’une photo d’un soldat britannique défonçant une porte à coup de masse, les artistes de Bogside ont construit ce mural. Afin de dramatiser l’acte, ils ont modifié certaines choses. Ainsi, ils ont agrandi la taille des mains du soldat, ils ont assombri la porte et effacé les ombres du soldat afin que sa silhouette se détache de la porte et du mur.

 

 

 


                                Fahan Street/Rossville Street, The Bogside, Derry

           Ce mural précède Operation Motorman et n’est pas des Bogside Artists mais le mur a été ensuite utilisé par eux.

             Ceci prouve qu’ils ont réussi à s’imposer auprès du mouvement républicain qui utilisait les murs pour de slogans plus engagés.
           Ici on retrouve l’opposition aux marches orangistes dans les quartiers nationalistes.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 16 Février 2008


« Hunger Strike »

Rossville Street, The Bogside, Derry

           Deux prisonniers, un homme avec un H en arrière plan symbolisant les blocks H de la prison de Maze où ils étaient emprisonnés et une femme devant les murs de la prison d’Armagh (rappelant que les femmes étaient aussi entrées en grève de la faim).

            Le prisonnier est Raymond McCartney dont la photo avait été sortie en fraude de la prison durant cette période. Il a participé à la première grève de la faim de 1980. Il est maintenant membre de l‘assemblée d’Irlande du Nord pour le Sinn Féin.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 13 Février 2008


The Death Of Innocence 
Rossville Street, The Bogside,Derry

 
Annette McGavigan été tuée par un soldat britannique le 6 septembre 1971, à l’âge de 14 ans.
             Elle était la cousine de Kevin Hasson, l’un des artistes.
             Les artistes ont voulu faire de ce mural un lieu saint. Un crucifix apparaît en haut à droite pour symboliser la résurrection tout comme le papillon qui n’avait pas été terminé, intentionnellement. Il devait l’être dès que la paix serait rétablie.Depuis le mois de juin 2006, c’est chose faîte. Le papillon s’envole dans le soleil et l’arme est peinte en rouge et brisée en deux.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 9 Février 2008



The Bloody Sunday Commemoration Mural
Westland Street, The Bogside,
Derry

 

Celui-ci a été peint en octobre 1997 pour commémorer le 25ème anniversaire du Bloody Sunday.
             

                 Dans la nouvelle version, l'entourage a été changé et une croix a été ajoutée au centre.

                 Les feuilles de chêne sont une référence au nom irlandais de la ville : Doire ou Doire Cholm Chille qui signifie "les chênes de Colm-Cille ".

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 6 Février 2008


« Bloody Sunday »
Rossville Street, The Bogside,
Derry
 

C’est l’exacte réplique d’une photo prise pendant le Bloody Sunday, le 30 janvier 1972. L’homme qui brandit le mouchoir est le père Daly qui deviendra plus tard évêque de Derry.
             Ce jour-là une manifestation pacifique contre l’internement sans procès fut attaquée par les parachutistes de l’armée britannique. Ces derniers tirèrent dans la masse des manifestants et tuèrent 13 personnes. Une 14ème, bléssée, mourut quelques temps plus tard d’une tumeur au cerveau. Sa famille est persuadée que les événements du Bloody Sunday ont accéléré sa maladie.
            Au moment de l’accord du vendredi saint, une commission d’enquête a été ordonnée par le gouvernement britannique. Elle a débuté ses travaux, le 20 juillet 1998. Les conclusions ont été rendues publiques le 15 juin 2010, reconnaissant la culpabilité des parachutistes britanniques. À la suite de cette publication, David Cameron, premier ministre, a présenté des excuses au nom du gouvernement britannique en séance plénière du parlement.

               Dernièrement, les artistes du Bogside ont éntamé un rafraîchissement de leur murals pour les adapter à un éclairage nocturne.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0

Publié le 2 Février 2008


« Bernadette » 
Rossville Street, The Bogside, Derry
 

Le personnage à droite avec le mégaphone, c’est Bernadette Devlin qui était avec son groupe d’étudiants People’s Democracy, une des leaders dans la lutte pour les droits civiques.
 Elle est aussi connue pour avoir été la plus jeune députée de Westminster et moins connue pour avoir giflé le ministre de l’intérieur britannique en pleine séance du parlement.
             La femme agenouillée avec le couvercle de poubelle rappelle la technique utilisée à cette époque pour avertir qu’une patrouille de l’armée ou de la police arrivait dans le quartier.
             Au-dessus d’elle, il y a deux émeutiers. Et enfin, le fameux mur portant l’inscription : Vous entrez maintenant dans le Derry libre qui existe toujours et est régulièrement repeint. Il se trouve à dix mètres de ce mural.

 

              Ce mur était à l’origine le dernier d’une rangée de maisons marquant l’entrée du Bogside qui avec celui de Creggan fut totalement contrôlé par l’IRA du 12 août 1969 au 31 juillet 1972.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost 0