Publié le 8 Novembre 2006

 

Inverary Drive, East Belfast

      Une autre fresque en l’honneur de l’UVF. Le Clyde Valley servit à transporter clandestinement des armes en 1912. A droite en haut, des volontaires s’entraînent au maniement des armes qu’ils utiliseront plus tard sur le champ de bataille.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques historiques unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 4 Novembre 2006

 

Shankill road, West Belfast

     Cette fresque est en l’honneur d’Edward Carson, un avocat protestant de Dublin.    

       En 1910, il devient leader du parti parlementaire unioniste irlandais et député à Westminster pour la circonscription de Trinity College à Dublin

       En 1912, à la tête de 50 000 hommes, il signe à Belfast la «Solemn league and covenant» que l’on peut voir derrière lui, qui engage ses signataires à résister par tous les moyens au Home Rule qui a pour but de donner une autonomie réduite à l’Irlande.

       En 1913, le nombre des signataires double pour atteindre 100 000 hommes maintenant organisés dans une milice appelée : Ulster Volunteer Force.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques historiques unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2006

           
            A part les murals célébrant la bataille de la Boyne dont on a vu déjà certains exemples, les loyalistes ont abordé d’autres périodes de l’histoire.
  
Si celles de la bataille de la Somme en juillet 1916 s’imposaient de part les cérémonies annuelles pour célébrer les morts de la Grande Guerre, d’autres épisodes de la vie des protestants d’Ulster sont venus s’ajouter, impulsés par le lancement par les unionistes d’un mouvement de reconnaissance de leur culture  « d’écossais d’Ulster » (Ulster-Scots).
 
Après l’accord du vendredi saint, ce mouvement a obtenu des subventions qui ont permis entre autre, de peindre des fresques en l’honneur des présidents des Etats-Unis, originaires d’Irlande du Nord et de confession protestante.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques historiques unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2006

 

Shankill road, West Belfast

           Le drapeau de gauche représente le gouvernement d’Irlande du Nord. Puis nous trouvons, l’Union Jack, le drapeau écossais et les emblèmes de l’UDA, à gauche et de sa section jeunesse, UYM, à droite.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Drapeaux et autres objets inanimés unioniste-loyal

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2006

 

Constance Street/Lord Street, Ballymacarret, East Belfast

        Emblème de l’UVF, groupe paramilitaire qui reprend la main rouge d’Ulster.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Drapeaux et autres objets inanimés unioniste-loyal

Repost 0

Publié le 21 Octobre 2006

 

Hemp Street/Hunt Street, Lower Newtownards Road, East Belfast

La couronne d’Angleterre se retrouve aussi souvent dans les murals loyalistes.
On trouve aussi le trèfle qui bien qu’étant le symbole de l’évangélisation de l’Irlande par Saint-Patrick est aussi utilisé comme insigne d’un bataillon nord irlandais de l’armée britannique.
           Les drapeaux sont ceux de l’UVF et des Royal Irish Rifles dont nous reparlerons à propos des fresques historiques.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Drapeaux et autres objets inanimés unioniste-loyal

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2006

 

Templemore Avenue,  Lower Newtownards Road, East Belfast

La représentation de la main rouge entourée de barbelés est utilisée souvent dans les fresques en l’honneur des prisonniers loyalistes. Par contre, elle est rarement représentée dans le prolongement d’un bras.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Drapeaux et autres objets inanimés unioniste-loyal

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2006

 

Lower Newtownards Road, East Belfast 

Sur ce mural, on retrouve la main rouge mais sous forme de poing. A droite le drapeau écossais (vu précédemment) et à gauche un drapeau créé en 1988 par l’Ulster Independence Committee, groupe prônant l’indépendance avec la république d’Irlande mais aussi avec la couronne britannique.
Il est composé de la croix de Saint Andrews, saint patron écossais, de la croix de Saint-Patrick, saint patron irlandais, de la main rouge d’Ulster dans une étoile à six branches qui symbolise les six comtés de l’Ulster.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Drapeaux et autres objets inanimés unioniste-loyal

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2006

 

Rathcoole Drive, Rathcoole, North Belfast

L’Union Jack, le drapeau du Royaume-Uni et la main rouge se retrouvent souvent dans les fresques loyalistes.
Ils représentent la double appartenance à l’Ulster et à la Grande Bretagne revendiquée par les loyalistes.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Drapeaux et autres objets inanimés unioniste-loyal

Repost 0

Publié le 7 Octobre 2006

  

Bencrom Park , Rathcoole, Whitabbey

        Les groupes paramilitaires loyalistes se présentent aussi comme protecteurs de leur communauté face à la menace de l’IRA.

       Ce rôle est mis en exergue sur ce mural où l’on voit une patrouille dans le quartier de Rathcoole dans la banlieue nord de Belfast, représentée par les quatre tours d’habitation en arrière plan.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2006

Doagh Road, Newtownabbey.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 30 Septembre 2006

 

Kings Road, Tullycarnet, East Belfast

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 27 Septembre 2006

Hopewell Crescent, Lower Shankill, West Belfast   

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 23 Septembre 2006

 

Tavanagh Street, The Village, South Belfast

Le personnage, Eddy, a été emprunté au groupe Iron Maiden. Ses premières apparitions sur des murals ont entraîné une controverse quant au caractère volontairement violent et menaçant du personnage mais aussi sur la légalité de l’utilisation de l’image alors qu’elle fait l’objet d’un copyright.
Le texte inscrit à droite est particulièrement lugubre : « A travers les rues désertes d’Ulster, la faucheuse vient faire son œuvre, elle voyage de villes en villages jusqu’à l’enceinte de Derry. Quand l’UFF l’appelle à venir rejoindre le combat, elle dit : "si la balle ne les tue pas, ils mourront certainement de peur." Lorsque vous êtes dans votre lit, la nuit et entendez des pas feutrés, soyez prudents que ce ne soient pas l’UFF et la faucheuse qui vient faire son œuvre. »

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 20 Septembre 2006

 

Ebrington Street, Waterside, Derry   

Celle-ci à Derry, représente un champ de bataille, situé dans le quartier nationaliste du Bogside, représenté par les fresques à l’arrière plan.
L’inscription au-dessus de la fresque dit : « Nous ne nous rendrons pas sans alternative et avec la conviction du bien fondé de notre combat. Chacun d’entre nous devra se battre jusqu’au bout. Nous décidons qui sont les coupables et nous choisissons la peine ».

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2006

 

Carnhill Walk, Castlemara Estate, Carrickfergus, Co. Antrim

Les six photos qui vont suivre représentent des murals dont le sujet a été reproduit dans divers endroits d’Irlande du Nord.
Celle-ci en l’honneur de la Compagnie B de Carrickfergus, au nord de Belfast, avertit : «  Ne montrez aucune pitié et n’en attendez aucune. »
Sur les croix sont inscrits les noms de leaders républicains : Gerry Adams, président du Sinn Féin ; Martin McGuinness, qui a été ministre de l’Education dans le premier gouvernement intercommunautaire après l’accord du Vendredi Saint  et qui est l'actuel vice premier minsitre et Alex Maskey, qui a été le premier maire républicain de Belfast.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2006

 

Linfield Road, Sandy Row, Belfast  

Ici, le marquage est explicite. Le texte reprend celui qui marquait l’entrée du Derry libre en 1969 et qui existe toujours. (photo ci-dessous)
 

Rossville Street, Bogside, Derry

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 9 Septembre 2006

 

Snugville Street, West Belfast

Contrairement à ce que pourrait faire croire cette fresque, les actions des groupes paramilitaires loyalistes ne se sont que très peu caractérisées par des attaques organisées militairement mais plutôt par des meurtres sectaires où les victimes sont choisies de manière aléatoire dans des quartiers nationalistes.
Cependant, dans la deuxième moitié des années 1990, plusieurs activistes républicains ont été ciblés. Ces attaques n'ont pu voir le jour qu’avec l’aide des forces armées et de police d’Irlande du Nord. Plusieurs enquêtes ont été diligentées à ce sujet.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2006

 

             Snugville Street, West Belfast            

            Nous avons pu voir que le but des murals militaristes est d’effrayer et de menacer la communauté nationaliste. Cependant, elles ont aussi pour fonction de marquer les territoires d’influence de chacune des organisations rivales.

Des luttes intestines récentes ayant entraîné la mort de membres de ces divers groupes paramilitaires, ont commencé par la dégradation symbolique de certaines fresques.
Ici, la menace est claire : « L’Ulster Freedom Fighters résistera à toute implication de l’Irlande dans notre pays. »

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 30 Août 2006

 

Dover Place, Shankill, West Belfast

   Cette fresque qui est dans la continuité de la précédente, est plus récente. « Est-ce que ce ne serait pas super si c’était comme ça tout le temps. » C’est une reprise d’un texte de Van Morrison, rocker natif de Belfast pour promouvoir l’accord du Vendredi Saint.
Les noms inscrits sont ceux d’endroits où l’UFF a perpétré des massacres. Trois jours après que cette photo ait été prise en juillet 2000, elle a été recouverte par le député maire de Belfast qui appartient à l’Ulster Democratic Party, proche de l’UDA et de l’UFF. Devant l’indignation des nationalistes, il avait demandé aux créateurs de la fresque de la recouvrir, ils lui ont répondu de le faire lui-même.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 23 Août 2006

 

Dover Place, Shankill, West Belfast

Ici la main rouge d’Ulster est dessinée sous forme d’un point levé. On retrouve les drapeaux et l’emblème de la section jeunesse de l’UDA, les Ulster Young Militants (UYM).
La main rouge, emblème de la province de l’Ulster, vient d’une légende qui raconte l’histoire de deux chefs qui convoitaient la même terre. Alors qu’ils traversaient une rivière et que le premier touchant la terre en serait propriétaire, l’un deux voyant qu’il ne pourrait pas rattraper son adversaire, se coupa la main et la lança sur la rive pour l’emporter.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 16 Août 2006

 

Tynedale Gardens, Ballysillan, North Belfast

           L’Ulster Freedom Fighters (UFF) est une avant-garde armée de L’UDA
           Les inscriptions
correspondent à des quartiers de Belfast et on peut voir, de gauche à droite,le drapeau de L’UDA, le drapeau de la province d’Ulster, le drapeau Ecossais (Saint-Andrews) et le drapeau de l’UFF
 

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 9 Août 2006

 

Derrycoole Way, Rathcoole, Newtownabbey

             Les Red Hand Commando est un autre de ces groupes, affilié à l’UVF.
L’inscription à gauche indique la brigade en l’honneur de laquelle cette fresque est peinte. Celle de droite dit : « 2000 ans, Chevaliers de la Branche Rouge au commencement, Commando de la main rouge jusqu’au bout défenseurs de l’Ulster ». La référence aux chevaliers de la Branche Rouge et le personnage central, Cuchulainn, représenté mourrant attaché à un pieu, sont liés.
Cuchulainn est un héros mythique qui a été adopté par les loyalistes car il est considéré comme un héros de l’Ulster qui a défendu son territoire contre les tentatives d’invasion de la reine Medbh. Il était Chevalier de la Branche Rouge dont les vertus premières étaient : la loyauté, l’honneur et le sacrifice.
Paradoxalement, Cuchulainn est un héros revendiqué par les républicains puisqu’il appartient aux mythes celtes.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 2 Août 2006

 

Fairview Road, Carnmoney, Newtownabbey

Il existe trois groupes paramilitaires loyalistes : l’Ulster Volunteer Force (UVF), l’Ulster Defence Association (UDA) et la Loyalist Volunteer Force (LVF) issue d’une scission avec l’UVF.
L’UVF et l’UDA sont composées de plusieurs groupes, notamment de section de jeunes comme les Young Citizen Volunteers (YCV) dont on peut voir le sigle en bas à gauche de cette fresque mais aussi d’autres groupes créés pour symboliser l’avant-garde et permettre aux organisations historiques de garder une certaine respectabilité face aux meurtres sectaires perpétrés par leurs membres comme la Protestant Action Force dont on peut voir le sigle en bas, à droite .

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Fresques militaristes unioniste-loyalistes

Repost 0

Publié le 28 Juillet 2006

L’évolution politique en l’Irlande du Nord pendant la période allant de la fin des années 70 au milieu des années 80, est propice à l’émergence des peintures murales nationaliste/républicaines, (nous aborderons cette période dans le chapitre sur les origines des murals nationaliste/républicains), mais du côté des unioniste/loyalistes, on assiste à un déclin.
La perte du parlement en 1972 au profit d’une administration directe de Londres entraîne une crise d’identité de leur part. Les peintures en l’honneur de Guillaume d’Orange qui célébraient leur suprématie sur les nationalistes n’ont plus de raison d’être puisqu’ils ont perdu le contrôle de l’état. D’autre part, il leur est difficile de s’opposer à la couronne britannique sans mettre à mal leur loyauté.
 Pourtant, l’accord anglo-irlandais signé en novembre 1985, entraîne une très forte réaction des leaders politiques unionistes et par là même une résurgence des peintures murales notamment militaristes.
 Cependant d’autres thèmes sont abordés que l’on peut classer en cinq autres catégories :
                 - Les drapeaux et autres objets inanimés,
                - les thèmes historiques,
                - les mémoriaux,
                - les fresques humoristiques,
                - les fresques liées aux questions d’actualité.
 
Il y a très peu de variations dans ces thèmes pendant presque vingt ans. Cependant, nous verrons qu’une certaine évolution voit le jour depuis le début des années 2000. Les fresques loyalistes que vous allez voir, illustrant ces thèmes, ont été peintes pour la plupart à partir du milieu des années 1990.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #muralsirlandedunord

Repost 0