les artisites du bogside

Publié le 2 Février 2008


« Bernadette » 
Rossville Street, The Bogside, Derry
 

Le personnage à droite avec le mégaphone, c’est Bernadette Devlin qui était avec son groupe d’étudiants People’s Democracy, une des leaders dans la lutte pour les droits civiques.
 Elle est aussi connue pour avoir été la plus jeune députée de Westminster et moins connue pour avoir giflé le ministre de l’intérieur britannique en pleine séance du parlement.
             La femme agenouillée avec le couvercle de poubelle rappelle la technique utilisée à cette époque pour avertir qu’une patrouille de l’armée ou de la police arrivait dans le quartier.
             Au-dessus d’elle, il y a deux émeutiers. Et enfin, le fameux mur portant l’inscription : Vous entrez maintenant dans le Derry libre qui existe toujours et est régulièrement repeint. Il se trouve à dix mètres de ce mural.

 

              Ce mur était à l’origine le dernier d’une rangée de maisons marquant l’entrée du Bogside qui avec celui de Creggan fut totalement contrôlé par l’IRA du 12 août 1969 au 31 juillet 1972.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost0

Publié le 30 Janvier 2008

 

                                                       « The Petrol Bomber » 
                                  Lisfannon Park, Rossville street, The Bogside, Derry

            Les murals des Bogside Artists tiennent une place particulière.
 Les Bogside Artists, Kevin Hasson Tom et William Kelly ont commencé à peindre dans le quartier du Bogside en 1994.
             Ce qui les différencie des autres muralistes est leur indépendance des groupes politiques et paramilitaires.
             Le financement des premières fresques s’est uniquement fait par donation des habitants du quartier. Dernièrement, ils ont réussi à obtenir quelques subventions à travers les fonds européens pour la paix.
              Lors d’une interview de Tom Kelly en avril 2004, il a insisté sur le fait que leur but était de créer une galerie en plein air qui témoignerait de ce que les habitants du quartier dont les artistes font partie, avaient vécu pendant toutes les années des troubles.
             « The Petrol Bomber » (le lanceur de cocktail Molotov) relate la bataille du Bogside qui dura trois jours en août 1969 et qui est un des points marquant le début de ce qu’on a appelé les troubles.
              Le jeune manifestant n’est autre que le petit cousin d’un des artistes. En arrière plan, on peut deviner d’autres émeutiers en haut d’un immeuble qui jetaient tous ce qu’ils pouvaient sur les forces de l’ordre y compris des baignoires.

Voir les commentaires

Rédigé par Miossec

Publié dans #Les Artisites du Bogside

Repost0